Stage de Qigong : bâton de santé taoïste

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Bâton de santé de la Marquise de Dai

Dimanche 25 janvier 2015, 14h-17h

Caen, gymnase du calvaire saint pierre

 Le bâton de santé de la Marquise de Dai (Dai Hujue Furen Gun) est issu de la tradition chinoise d’entretien de la santé (Yang Sheng Fa) pratiquée depuis plusieurs milliers d’années.

Bannière Mawangdui

La Marquise de Dai

La bannière funéraire retrouvée en 1972 dans le tombeau de la marquise de Dai témoigne de la richesse des connaissances de cette noble dame, Xin Zhui, épouse du Marquis de Dai, premier ministre du Roi de Chin (IIe av J.C.).

bannière marquise dai

Les nombreux objets retrouvés montrent l’érudition de cette noble dame et la grande richesse des pratiques de santé connues à cette époque. Si l’on sait, d’après les transmissions dans les écoles traditionnelles, que les pratiques de santé remontent à des temps très anciens, ces vestiges révèlent et affirment leur existence. Les pratiquants chinois, connus pour leur pragmatisme, ne se seraient pas attardé à entretenir des pratiques n’ayant pas d’utilité particulière. Le Tao Te King (Lao Tseu) donne à ce sujet les principes de vertu et d’efficacité dans la pratique. Nous avons donc avec cette pratique de bâton, la chance d’hériter d’une pratique de santé traditionnelle et culturelle, alliant à la fois plaisir, efficacité et partage.

Bâton (Mu Gun)

La pratique du bâton se situe à la fois dans les pratiques de santé (Dai Hujue Furen Gun) et dans les pratiques chevaleresques, dites martiales (Mu Gun Yi Fa). En effet, le bâton est d’abord un excellent outil de pratique pour les techniques d’entretien de la santé :

  • il permet de tonifier le corps
  • il aide à structurer l’apprentissage des mouvements
  • il augmente la détente corporelle et libère les tensions
  • il améliore la concentration et la conscience de l’instant présent

Concernant l’aspect chevaleresque, le bâton est dénommé « mère de toutes les armes » notamment parce que son apprentissage précède la pratique des autres armes.

Bâton de santé

La pratique du bâton de santé contient l’enchaînement de base contenant 3 séquences et des formes de manipulation basées sur les dynamiques yin et yang.

Formes avancées

Les formes avancées étudiées au sein de l’école San Yi Quan (« poing des trois harmonies ») comprennent des formes dites armées, une forme dite merveilleuse, la forme interne du général Yue Fei et des formes enchaînée (Tao). Elle sont traditionnellement accompagnées d’applications pratiques.

Ma pratique personnelle

Je pratique et enseigne les formes suivantes :

  • Le bâton de santé de la marquise de Dai : Dai Hujue Furen Gun
  • Les manipulations de base
  • Le bâton du paysan : Gongming Gun
  • Le bâton merveilleux : Mu Ling Gun
  • Le bâton du guerrier : Zhanchi Gun
  • Le bâton du général : Yuanshuai Gun
  • La bâton qui rebontit (1er Tao du bâton du sous-officier) : Han Jing Gun Tao

Ce qui m’intéresse dans ces formes est le développement corporel obtenu grâce au travail des mouvements, la souplesse et la tonification corporelles, la concentration et la conscience de l’espace corporel. La pratique régulière permet d’acquérir une très bonne condition physique, elle libère rapidement les tensions superficielles, elle renforce le corps et prévient les troubles musculo-squelettiques.

Quant aux applications martiales, je ne les pratique pas et laisse aux enseignants des arts externes le soin de les introduire dans leurs cours.

Renseignements & inscriptions

Etude des formes de santé et des manipulations de base ; selon le temps, étude du bâton merveilleux (bâton taoïste de la liaison des énergies de la terre et du ciel).

Le stage est ouvert à tous, prévoir un bâton de type manche à balais d’1m40.

Organisateur : association Eveil

Contact : associationeveil14@gmail.com.

Lieu & horaires : Salle rythmique, gymnase du Calvaire Saint Pierre. 14h-17h.

Tarifs : Adhérents  25€, non adhérents 33€.