Intelligence émotionnelle et conflits

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’intelligence émotionnelle dans le conflit est de ni transmettre, ni répondre à l’émotion négative. C’est à dire de couper le fil causal. En enlevant ce lien négatif, on peut plus facilement remonter au besoin qui s’exprime, transformer le jugement en observation, l’exigence en demande et chercher à rejoindre l’autre dans l’intention positive initiale.
« La violence quelle que soit sa forme est une expression tragique de nos besoins insatisfaits. » Marshall B. Rosenberg.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *