Innovez pour de vrai !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

par Loïc Rabault – 19/08/2016 –

La plus grande partie des personnes qui ont innové n’ont pas fait exprès, à croire qu’ils ont cherché à échouer… Il faut certainement être un peu inconscient pour innover, d’ailleurs l’innovation ne serait-elle pas une affaire d’inconscients ?

Innover, c’est croire que vous pouvez éventuellement réussir quelque chose que personne n’a jamais essayé avant vous et que la plupart des personnes juge sans intérêt.

Innover vous demande une foi inébranlable en vos motivations les plus profondes, une confiance intarissable en vos capacités à réussir, échec après échec ; une patience à toute épreuve ; une détermination aussi dure que l’acier forgé.

L’innovation est une question de foi personnelle

Emprunter seul un chemin sans personne pour vous accompagner, défricher un terrain jugé sans intérêt par les autres, voilà le quotidien de ceux qui innovent.

L’innovation comporte nécessairement une grande part de folie car cela veut dire envisager que quelque chose puisse exister là où toutes les études ont échoué, là où personne n’a osé aller.

Il n’y a pas d’étude de marché qui ait démontré au préalable l’intérêt de faire quelque chose d’innovant.

Vous ne serez jamais encouragé à innover, cela pour trois raisons :

  • Vos amis vous veulent du bien, il vous décourageront donc de faire cette chose qui, à leurs yeux, n’a aucun sens et vous fera perdre beaucoup de temps et d’argent.
  • Vos ennemis n’ont que faire de vos réussites et si par bonheur, ils jugent bonne une de vos  idées, ils s’empresseront de vous dissuader pour vous la piquer et s’emparer de ce succès prometteur.
  • Quand aux autres, ils ne prêteront pas grand intérêt à vos élucubrations. Vous obtiendrez de leur part un « oui » de principe tant que vous ne leur demandez pas de s’engager avec vous. Par gentillesse ils vous écouteront et passeront à un autre sujet dès que vous aurez le dos tourné.

Dès que vous commencerez à obtenir des résultats, les uns prétendront qu’ils le savaient et qu’ils l’auraient fait s’ils avaient eu votre chance quand les autres chercheront à vous piquer votre idée avec une nuance de variation prouvant que c’est leur propre idée.

Alors pourquoi innover ?

Innover est une affaire de coeur, de motivation profonde, de croyance qu’il y a autre chose derrière ce qui existe déjà.

Innover, c’est avoir le rêve de l’enfant devant un bac à sable qui invente des histoires fabuleuses avec un seau, une pelle et un morceau de bois.

Innover, c’est transformer en soi une intention profonde, nourrie par le désir d’apporter à autrui le fruit de sa propre existence.

L’innovation sort des sentiers battus car c’est en découvrant ce qui existe au-delà du chemin commun que nous nous révélons à nous-mêmes.

L’innovation ne répond pas au rationnel mais nait de la vibration intérieure qui nous pousse à transcender notre dimension matérielle pour donner naissance à une réalisation tout à fait personnelle.

Pour innover, vous devrez apprendre à marcher seul dans le noir, les yeux bandés

Vous devrez apprendre à ne pas vous justifier quand vous recommencez encore et encore après chaque échec.

Vous devrez apprendre à n’écouter ni vos ennemis, ni vos amis.

Vous devrez apprendre à vous détacher du résultat de vos actions pour en venir à l’action elle-même, celle qui est mue par la volonté pure de matérialiser votre intuition profonde.

Tel le peintre devant sa toile blanche, vous devrez vous projeter vers un nouveau produit de votre esprit avant même que votre pensée le conscientise.

Vous devrez ne pas avoir peur des réprimandes, des échecs, de la perte de temps, du manque d’énergie.

« Si vous n’échouez pas de temps en temps, c’est que vous ne faites rien de très innovant. » Woody Allen.

Vous apprendrez que lorsque vous avez épuisé toute votre énergie à faire encore et encore sans succès, vous n’avez fait qu’épuiser le champ des possibles. Il vous restera alors à révéler le champ de l’inconnu, celui-ci est sans contrôle et sans limites.

Vous devrez vous débarrasser de vos certitudes, habitudes, et connaissances pour laisser émerger l’idée brute non transformée.

Le terme innovation est emprunté au latin innovatio, littéralement « renouvellement », or pour donner place à un renouveau, il faut abandonner l’ancien.

Une histoire Zen qui raconte l’histoire de ce professeur d’université plein de savoirs venu s’informer sur le zen auprès de Nan-in, un maître japonais vivant à l’ère Meiji (1868-1912). Alors que le vieux maître japonais préparait le thé, le professeur d’université récitait la liste de ses illustres diplômes et médailles universitaires. Lorsque le maître remplit la tasse du professeur, il laissa déborder la tasse. Surpris, le professeur lui dit « faites attention, cette tasse déborde! ». Le maître lui répondit alors « comment puis-je remplir une tasse déjà pleine ? ».

« Avec la logique, vous irez d’un point A à un point B ; avec l’imagination, vous irez partout ailleurs. » A. Einstein.

Si vous souhaitez innover, allez-y…

avec la foi plus qu’avec la loi

avec votre intuition plus qu’avec un objectif

avec votre coeur plus qu’avec rationalité

avec énergie et sans découragement

Entourez-vous des bonnes personnes et marchez seul…

Et quand vous penserez être arrivé…

Faites un pas de plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *