Comment gérer un conflit ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

GUERRE ET PAIX

Un extrait du message du Dalaï Lama :  » Tout le monde parle de la paix, mais on ne peut réaliser la paix à l’extérieur si l’on héberge en soi la colère ou la haine. On ne peut pas non plus concilier le désir de la paix et la course aux armements. L’arme nucléaire est considérée comme un moyen de dissuasion, mais cela ne me semble pas une méthode sage ni efficace à long terme. « 

L’ouvrage de Sun Tsu  » L’art de la guerre  » indique que  » le meilleur général n’est pas celui qui gagne dix mille batailles mais celui qui obtient la victoire en évitant le combat. « 
Le Bushido (code de conduite des Samouraï) précise que  » l’adversaire n’est pas celui contre qui on se bat, mais soi-même. « 

salut san yi quan

Dans un conflit, l’autre est souvent présent pour nous révéler à nos propres faiblesses et nos propres lacunes.

 » On devrait traiter un ennemi en temps de guerre comme on traite un ami en temps de paix. » Bushido.

DE LA REACTION A LA RELATION

Quelque soient la dimension du conflit et ses enjeux, réfléchissez toujours à la part de vous-même qui est concernée par ce conflit : observez la part de la colère, de la haine et de la rancoeur impliquée dans cette adversité. Eliminez ces émotions négatives et observez si ce conflit est toujours légitime.

Si en observant la situation avec bienveillance vous vous rendez compte que la lutte et la destruction n’apporteront rien dans ce conflit, prenez l’option de la négociation avec humilité et patience. Il en sortira certainement des relations bénéfiques et durables dans le temps…

Stratégie de collaboration

sophrologie

Laisser un commentaire