COMMENT DEVELOPPER SA SOUPLESSE ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La souplesse corporelle et mentale est une posture dans laquelle les tensions sont naturellement dissoutes, une attitude qui procure à la fois disponibilité, tonicité et apaisement.

P1060068-2

Assouplir le corps commence par développer une bonne écoute des sensations corporelles. Cela nécessite en premier lieu d’accepter de ne pas aller au-delà des limites, qui sont propres à chacun de nous.

L’assouplissement vise à rendre aux tissus leur élasticité naturelle. Or cette élasticité est contrariée par de nombreux facteurs : corporels, alimentaires, mentaux…
Pour entreprendre un bon travail d’assouplissement, les exercices corporels devront donc être accompagné d’une bonne alimentation (alimentation saine, bonne hydratation) et d’une attitude bienveillante visant à éviter les agressions mentales (conflits, polémiques, pensées négatives).

Quels mouvements utiliser ?
On parle à la fois d’assouplissement et d’étirement. Je ne connais pas tous les programmes de préparation musculaire et de récupération des différents sports. Cependant, il me semble important de souligner quelques points :

La notion d’étirement me parait impropre à l’assouplissement. En effet, pour assouplir, il convient de relâcher. Or étirer, donc « tirer», est contraire à « lâcher ».
Cette petite accroche sémantique porte toute la différente d’intention dans la réalisation des exercices corporels : effectuer un exercice dans un esprit de détente, de relâchement, donc de « lâcher prise », facilite nécessairement l’assouplissement. A contrario, tout mouvement réalisé en « tirant » sur les tissus, amène une tension empêchant le relâchement profond.

Pour assouplir, on veillera donc à suivre quelques principes de base :
– Effectuer les mouvements en douceur en suivant la respiration naturelle,
– Accentuer les phases d’expiration,
– Arrêter le mouvement lorsque la sensation de tension se fait ressentir,
– Ajuster les postures pour éviter les tassements vertébraux.

Enfin, quelques conseils d’hygiène de vie pour accompagner agréablement l’assouplissement :
– Développez la souplesse d’esprit favorisant l’écoute, la compréhension et la tolérance,
– Favorisez la qualité alimentaire avec des produits sains, non transformés, cuisinés simplement et consommés dans un environnement agréable.

 

 

Laisser un commentaire