Allumez vos lampes

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le constat d’échec dans les projets, personnels ou professionnels, vient souvent du fait que nous avons du mal à reconnaître ce qui est important réellement pour nous. Nous nous méprenons sur le sens des situations que nous vivons et en tirons des conclusions qui ternissent encore plus notre confiance en la possibilité de réussir.

Un des principes taoïstes est le yin/yang. Ce principe exprime la dualité existant en toute chose :

  • jour et nuit,
  • homme et femme,
  • lumière et obscurité, chaud et froid,
  • calme et actif, mou et dur, léger et lourd, monter et descendre,
  • enrouler et dérouler, inspirer et expirer, prendre et donner, etc.

yinyang

Lorsque nous regardons un évènement en le classant en agréable ou désagréable, nous formons automatique deux mondes dans notre esprit :

  • le monde de ce qui est bénéfique et confortable que nous souhaitons reproduire sans cesse et qui devrait durer éternellement ;
  • le monde de ce qui est négatif et désagréable que nous souhaitons éviter à tout prix et qui devrait durer le moins longtemps possible.

En faisant ainsi, nous ne prenons pas le temps d’observer les nuances : les quelques tâches à nettoyer dans ce qui semble parfaitement bien, les aspects bénéfiques vécus dans une situation apparemment négative…

Or, nous apprenons toujours des expériences :
Les personnes négatives et les environnements malveillants nous apprennent à grandir, à savoir prendre des responsabilités, à assumer nos décisions…
Les personne positives et les environnements bienveillants nous mettent en confiance et nous aident à faire les bons choix.

Très souvent, les personnes et les situations se mélangent et se succèdent de manière aléatoire si bien qu’il est très difficile de reconnaître qui est qui, les bonnes et les mauvaises intentions.

Par nos expériences passées, nous mettons un voile mental sur ce que nous voyons :

« Chat échaudé craint l’eau froide! » 

Travailler…

Pour avancer positivement vers nos projets, il nous faut donc apprendre à regarder notre réalité en face en levant les voiles : ces illusions de l’esprit qui cachent la nature véritable de ce que nous vivons.

Nous devons faire preuve de courage pour changer notre vision des choses. Lorsque se présentent des difficultés ou des afflictions, notre devoir est d’accepter ces souffrances, de les observer pour en comprendre leur réelle nature et les libérer par le lâcher prise.

Ce travail demande beaucoup de patience et de persévérance.

Il n’a jamais été dit que cela était facile. Tous les pratiquants expérimentés de disciplines internes de santé telle que la méditation, la sophrologie, le qigong ou le yoga, vous dirons que cela est bénéfique et qu’ils ont besoin de continuer à pratiquer car cela les aide à conserver la sérénité, à mieux se connaître, à mieux s’aimer eux-mêmes… Mais s’ils sont honnêtes, ils vous diront aussi que cela demande de l’entrainement, de la régularité, que cela n’est pas si facile, qu’il y a des hauts et des bas, et que pour chaque niveau d’évolution -pour chaque bénéfice obtenu- il y a eu des souffrances et des épreuves sans cesse plus grandes.

Courage !

C’est pourquoi nous apprenons d’abord à développer la bienveillance envers nous-mêmes. Car nous méritons tous de progresser. Nous avons tous nos tourments et nos difficultés mais aucun de nous ne mérite de rester dans ses problèmes !

Croyez en vous !

Soyez certains que vous pouvez y arriver. Car si d’autres y sont parvenu et nous ont transmis depuis tant de génération ces pratiques de santé et d’éveil mental et corporel, c’est bien parce que le jeu en vaut la chandelle

 

Faites VOUS confiance.

Soyez patient car le changement est progressif et, le plus souvent possible :

CHANGEZ DE REGARD…

chat

Contacts et renseignements : contact@zenconseil.fr – 06.80.21.35.64.

Laisser un commentaire