Action énergétique d’automne

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

« Le beau temps, c’est celui qui change. » Tradition taoïste.

Rassurons-nous, le temps pluvieux actuel est tout à fait normal ; on pourrait même dire que c’est une bonne nouvelle.

En effet, selon le calendrier énergétique chinois basé sur les cycles de soleil et de lune (dit calendrier solaire-lunaire), chaque saison est déterminée en fonction des jours d’ensoleillement.

Pour exemple, le 21 juin, traditionnellement début de l’été en occident, représente le milieu de l’été dans le calendrier énergétique chinois. Ce qui semble d’ailleurs plus « juste » étant donné que le 21 juin est le jour de maximum d’ensoleillement -solstice d’été-, ce qui implique que le lendemain est déjà la décroissante du yang donc la croissance du yin qui nous emmène vers l’hiver.

Pour cette saison d’automne donc, elle commence environ au 8 août pour être à son apogée à l’équinoxe d’automne (21 septembre), qui est en fait l’accélération maximale de diminution de l’ensoleillement. Les mathématiciens reconnaîtront  « la dérivée » de diminution du temps d’ensoleillement.

Et cette saison est celle de la pluie, l’excès étant l’orage.

De plus, l’observation des saisons montre donc une manifestation forte, voire excessive, de leur caractère d’expression : l’été a été très chaud (donc excès de yang), le printemps a été plutôt venteux (jeune yang fort).

 

Que peut-on faire pour s’adapter ?

« En toute circonstance, conformez-vous aux circonstances mais en préservant votre rectitude. » Confucius.

Cette parole nous donne une indication : faire ce qui est nécessaire pour s’adapter à l’environnement.

Que peut-on faire en automne donc ?

L’automne est la saison du jeune yin, caractérisé par la transformation énergétique du métal qui représente la séparation ou purification. Par ce terme, comprendre un nettoyage visant à garder ce qui est bon de ce qui est périmé ou impropre.

« Séparer le bon grain de l’ivraie. » comme disaient nos anciens.

C’est plus spécifiquement faire le point sur nos expériences vécues depuis le début de l’année pour en garder le meilleur et apprendre des erreurs.

C’est physiologiquement tendre vers une alimentation contenant quelques piquants pour faire transpirer le corps, nettoyer les impuretés absorbées lors des différents excès précédents.

C’est donc un nettoyage interne.

C’est aussi « affecter chaque chose à sa place » et rejeter l’inutile : énergie du poumon et du gros intestins. Les poumons étant liés à l’énergie du système immunitaire et le gros intestin à l’élimination des émotions.

C’est donc un moment opportun pour commencer des cures de renforcement immunitaire : extrait de pépins de pamplemousse, radis noir, etc. Les tisanes de thym par exemple peuvent être un bon choix à consommer de manière régulière dans la journée.

Pourquoi pas aussi le sauna, le hammam, quelques sports particulièrement activant pour stimuler les émonctoires naturels.

Le gommage, le drainage sont également adaptés à cette saison.

 

Je dois préciser qu’un avis médical peut être nécessaire pour rendre approprié des éventuels traitement spécifiques : l’automédication n’est pas recommandée dans le tao-yin.

 

Loïc Rabault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *